Semaine du 22 au 28 Novembre

Samedi : Repos. Enfin renforcement des bras avec comme exercice pratique le portage de canapé.

Dimanche : Course de 10KM aux foulées Vénissiane. CR ici

Lundi : Repos.

Mardi : Sorties courses avec mes collègues. Etant une fille parfaitement organisée j’ai eu la bonne idée d’oublier mes chaussettes et mes élastiques… J’ai donc couru en gardant mes collants sous mon jogging, et j’ai grâce à ça crevé de chaud !
Bilan : 6,4 km en 45min

Mercredi : Repos

Jeudi : Repos

Vendredi : Repos

Voilà voilà… J’avais un peu la flemme il faut le dire, j’avais plus envie de faire un apéro que des abdos en rentrant du boulot alors j’ai choisi la facilité! Y’a pas mort d’homme 😀

Publicités

CR La Foulée Vénissiane : 10 km

Affiche Foulée 2014

Réveil 7h : Ahhhhh j’ai mal aux bras ! Des courbatures monstrueuses. La vielle on a acheté un nouveau canapé, et bien évidement le dit canapé ne rentrait pas dans l’ascenseur. Il a donc fallu porter le susnommé canapé au 3ème étage avec la force de nos petits bras. Ayant les bras aussi épais que ceux d’un enfant de 10ans(voir moins) et la force qui va avec je vous laisse imaginer la galère et les douleurs engendrées.
Je déjeune confiante, après tout je n’ai pas besoin de mes bras pour courir…

J’arrive sur place 30minutes avant le début de la course, je suis toute seule, je ne connais personne. Mais on dirais bien que tout le monde se connait, ce qui ne fait qu’augmenter ma solitude. C’est une petite course il y a plein de club, ça me fait envie, il faut que je m’en trouve un !

Top départ, avec un petit cafouillage et donc un peu de retard je lance ma montre. ça part plutôt doucement, ce qui me convient bien. Je zig zag un peu mais rapidement chacun trouve son rythme. Au bout d’1km je prends confiance et accélère, je double pas mal, au niveau souffle c’est parfait.

Dans mon ipod je me suis mis un livre audio mais c’est difficile de se concentrer dessus pendant une course, j’ai d’autre chat à fouetter !

Au 3ème km je double un mec qui souffle comme un bœuf, à côté de lui son pote le guide « On va bientôt arriver au parc de Parilly » et il enchaine sur l’historique du parc, je resterais bien pour profiter de la visite guidée mais bon j’ai une course à faire !

Au 4ème km comme toujours le creux de la vague, je m’étais promis de ne pas m’arrêter au ravito mais je m’arrête quand même pour choper un verre d’eau. Avec classe je manque de m’étouffer avec, pour couronner le tout un coup de vent expédie mon verre à 2km de la poubelle au moment où je le jette…
A peine 500mètres plus tard mon ami point de côté me rejoint, intérieurement je me fais la promesse de ne plus jamais m’arrêter à un ravito sur un 10km.

Au 8ème km je suis fatiguée, comme toujours au niveau du souffle c’est niquel mais par contre j’ai les jambes en cotons et puis à chaque foulées je sens mes courbatures dans les bras qui me lancent. Et la comme une cerise sur le gâteau, enfin plutôt comme un cheveu sur la soupe arrive une petite montée, pas bien méchante, mais suffisamment pour énerver mon palpitant.

9,4km je regardes ma montre 46minutes et des poussières, c’est mort pour le RP mais ça je m’en doutais. Le sprint final n’étant pas mon fort j’essaie de me maintenir à la même allure, je passe l’arche en 50min27sec temps officiel et 50min16 à ma montre.

Au ravito final j’ai galéré pour trouver un verre d’eau et je ne vous parle même pas de la queue pour avoir du solide !

C’était le 5ème et probablement dernier 10km de cette année 2014. Je suis définitivement motivée à m’attaquer à des choses plus sérieuse en 2015 : 1er semi-marathon prévu pour le 15 février !

Capture

Et puis la prochaine fois on se le feras livré ce foutu canapé!

Semaines du 9 au 21 Novembre

Samedi : Repos

Dimanche 9: Sortie touristique dans WesterPark à Amsterdam. L’homme m’accompagne en vélo, on a des instructions bien précise pour rejoindre le parc mais malgré tout on se perd. C’est pas grave, on visite ! Un petit tour de parc et puis on rentre, enfin ça c’est ce qu’on pensait. Parce qu’en regardant la carte gps après coup on voit bien qu’on à peine fait la moitié du parc !

Captureee

Aucune autre activité sportive à signaler pour le reste de la semaine

Dimanche : Besoin de décrasser un peu la machine après cette pause. Je pars vers midi, objectif du jour : au moins 16km. A la place de ma sacro sainte playlist je choisis d’écouter un livre audio, « Balle de match » d’Harlan Coben. Un livre audio un peu daté, avec des musiques assez kitches mais bon ce n’est pas le plus important. Je pars tranquillement, pour pas me fatiguer, oui mais il y a un senior qui courre juste devant moi et il va trop doucement. Je commence à le doubler, il accélère, j’accélère, il accélère encore, c’est qu’il en a sous la semelle le con. Je lui tiens tête pendant quasi 1km mais j’en chies! Je suis quasiment à 4’45 », c’est mort pour les 16kms à ce rythme là. Heureusement il finit par changer de direction, je peux donc ralentir sans perdre la face.
Le reste de la sortie se passe bien, mon livre audio m’occupe, je croise deux écureuils, « chapitre 38 », hum finalement ça s’écoute vite un livre audio, ah tiens c’est lui le tueur, ah j’aurais pas cru, « chapitre 11 », quoi??? Je peux donc dire merci à la lecture aléatoire qui m’a pourri tout le suspens. Se faire spoiler par son Ipod s’est quand même un comble !
Bilan : 16km en 1h30.

Lundi : Aie, ça tire un peu dans les jambes.

Mardi : Sortie avec collègues, comme à chaque fois j’ai de grosses brulures d’estomac mais je continue quand même, c’est pas si souvent que j’ai l’occasion de courir accompagnée !
Bilan : 7,7km en 45 minutes

Mercredi : Renforcement musculaire dos + gainage

Jeudi : Repos

Vendredi : Repos

Dimanche je participe au 10km de la foulée Venissiane. Je ne pense pas battre mon RP durant cette course, mes derniers entrainements ont été beaucoup trop irréguliers. Mais j’aimerais quand même bien rester en dessous de la barre des 50minutes.

Semaine du 1er au 7 Novembre

Samedi : Le rendez-vous est donné à 9H30 avec le Run69Crew sur les marches du Rhône. En guise d’échauffement j’y vais en courant. Je rejoins Olivia, Vanessa et Marvin. On commence par un passage sur les berges puis on rejoint le parc de la tête d’or. Après une petite séance d’étirement on fait le tour du parc, dans le bon sens pour ne pas courroucer les autres coureurs. Et on retourne au point de départ, 8km selon ma montre et 9km selon celles des autres… On va dire 9km parce que je l’ai mise en route plus tard et que je l’ai stoppée à plusieurs reprises. Après quelques étirement je repars chez moi… à pied… ouch. Une séance bien sympa, à refaire 😀
Bilan : 3,4km + 9km + 3,4km oui j’ai quasiment fait 16km à jeun… Et cette fois-ci j’ai même pas eu FAIM, allez comprendre !

Amis Lyonnais qui passez par là n’hésitez pas à nous rejoindre : le rendez-vous est donné via le compte twitter Run69Crew et aussi sur joggin.fr !

Dimanche : Je profites du temps magnifique pour faire une belle sortie, mes jambes sont encore un peu fatiguées de la veille mais il fait tellement bon ! Je savoure chaques foulées et profite du soleil, et puis j’ai envie de courir vite alors je vais vite, pas besoin de me forcer à ralentir, pas d’objectif de temps, rien, JE PROFITE !! En bref, excellente sortie avec de super sensations, j’avais la patate en rentrant !

Bilan : 9km

Lundi : Repos.

Mardi : Séance running prévue avec les collègues, oui mais il pleut et  vraiment beaucoup en plus… « Non mais on ira demain ! »

Mercredi : « Quoi on est demain? ah mais j’ai pas pris mes affaires… »
30minutes de renforcement musculaire.

Jeudi : Repos

Vendredi : 4km au petit matin. Une véritable horreur, entre les enfants qui vont à l’école et la pollution dû au trop nombreuses voitures ce n’était vraiment pas agréable. En plus m’a montre n’a jamais voulu démarré, même le shoepod n’a pas fonctionné…

Au moment de la publication de cet article je serais dans l’avion direction Amsterdam pour un weekend prolongé, et cette fois-ci mes baskets m’accompagnent !

Lectures d’Octobre

Ce mois-ci c’était quasiment un carton plein, j’ai vraiment adoré les 3 livres que je vous présente aujourd’hui et je vous les conseille fortement !
En revanche j’ai abandonné la lecture de « Du sang et du miel » de Graham Hurley, je n’ai pas accroché et pourtant je l’ai même recommencé 2 fois.

Tokyo ~ Mo Hayder

Grey est une jeune fille un peu étrange, à vrai dire elle est même considéré comme folle. Depuis quasiment 10ans elle est obsédée par une chose qu’elle a lu, où qu’elle a cru lire. Le récit d’une torture particulièrement immonde que les soldats japonnais aurait pratiqué sur les civiles chinois en décembre 1937 à  Nankin, une chose tellement horrible que personne ne veut la croire. Grey le sait : il existe un film qui montre cette horreur, un film qui prouverait au monde qu’elle n’est pas folle. Grâce à des années de recherche elle sait maintenant qui détient ce film que personne n’a jamais vu et mieux encore : elle sait où le trouvé.
Grey débarque à Tokyo, sans argent, sans endroit pour dormir. Ce n’est pas dans ces habitudes de prévoir ce genre de chose. Elle réussit à rencontrer l’homme qui a le film, mais celui-ci la repousse. Elle doit rester à Tokyo pour le convaincre, elle passe alors sa première nuit dans un parc où elle fait la rencontre de Jason qui propose de l’aider à se loger et à trouver un job : hôtesse dans un bar. Grey est un peu en marge, elle a des réactions étranges à certaine situation, il y en elle un fort traumatisme.

Dès les premières pages du roman j’ai cherché à me renseigner sur le massacre de Nankin, et j’ai découvert une partie de l’Histoire dont j’ignorais tout. On nous parle beaucoup de la guerre avec les Japonnais pendant la seconde guerre mondiale, mais rarement de ce qui s’est passé avant. Alors bien sûr on ne peut être certain à 100% de ce qui s’est passé là-bas, mais le peu d’élément retrouvés laisse imaginer de véritables horreurs.
Concernant le livre je l’ai vraiment adoré, le récit est fluide, rythmé, on s’attache rapidement à cette héroïne étrange. Un très bon roman que vous conseille vraiment !

unnamed

Sur ma peau ~ Gillian Flynn

Camille, une jeune journaliste, retourne dans la ville de son enfance pour enquêter sur la disparition inquiétante d’une petite fille. C’est la deuxième disparition en moins d’un an.
Le retour à Wind Gap n’enchante pas Camille. Au cours de son adolescence perturbée, elle avait pris l’habitude de graver sa souffrance sur sa peau sous forme de mots. Et ce retour ravive en elle de vieux souvenirs désagréables. En plus de ça elle doit loger chez sa mère avec qui elle entretient depuis toujours une relation étrange, elle fait également la connaissance de sa demi-soeur, une ado pourrie gâtée au comportement débridé.
Encore une fois j’ai adoré ce livre de Gillian Flynn, son héroïne est attachante, ses défauts, sa souffrance la rende vraiment humaine. L’intrigue est bonne, on s’attend un peu à certain rebondissement, mais le final m’a littéralement scotché !

10693359_633529273430116_1590413076_n

Les lieux sombres ~ Gillian Flynn

Le 2 Janvier 1985 la famille Day a été massacrée. Sur fond d’une mise en scène satanique la mère Patty et deux de ses filles Debby et Michelle ont été assassinés ce jour là. Libby, la plus jeune, a réussi par miracle à échapper au tueur et a survécu. C’est elle qui a désigné le meurtrier : son frère Ben âgé de 15ans.
Vingt-cinq ans plus tard Libby fait la connaissance d’une association d’individu un peu étrange qui passent tout leur temps libre à enquêter sur les meurtres. Les membres de l’association remette en question tout ce que Libby tenait pour acquis : est-elle vraiment certaine d’avoir vu son frère dans la maison ce soir là ? Libby replonge alors dans son passé pour tenter de comprendre ce qu’il s’est réellement passé cette nuit là.
Troisième roman du mois avec une héroïne un peu bizarre, certainement la moins attachante des trois mais ça n’enlève rien à la qualité du roman.
J’ai vraiment adoré le parallèle entre Libby aujourd’hui qui fouille dans son passé et les récits de Patty et Ben du jour du drame. Le livre m’a tenu en haleine jusqu’à la dernière ligne !

10727335_764508046954799_1595084365_n