Lecture : Bilan de l’année 2014

Un petit article pour faire le bilan de toutes mes lectures de l’année 2014. Avec 46 livres lus on peut dire que cette année est un bon cru. Je suis contente d’avoir repris l’habitude de lire aussi régulièrement, chose que je ne faisait plus depuis le lycée.

Voici un petit palmarès

Dans la série « à lire absolument »
Incurables ~ Lars Kepler
Les lieux sombres ~ Gillian Flynn

Dans la série « excellent mais moins bien que les deux précédents »:
Quitte ou Double : Cyrille Legendre
Au pays des ombres : Gilbert Gallerne

Dans la série « j’aime beaucoup cet auteur et en particulier ce livre là » :
Contre toute attente : Linwood Barclay

Dans la série « mention spéciale pour son originalité » :
La ferme du crime ~ Andrea Maria Schenkel

Dans la série « à bruler » :
La femme parfaite est une connasse ~ Anne-Sophie Girard et Marie-Aldine Girard

Et maintenant la liste complète de mes lectures avec les liens vers mes critiques. Cette liste à également pour fonction de permettre à mon homme de s’y retrouver. En effet môsieur s’est plaint à Noël qu’il était difficile pour lui de choisir un livre car il avait peur que je l’ai déjà lu. Mais rassurez-vous il s’est très bien débrouillé sans ! Il m’a d’ailleurs permis de découvrir l’auteur Jussi Adler Olsen dont je vous parlerai prochainement.

Publicités

Lectures de Décembre

Incurables ~ Lars Kepler

Dans un centre psychiatrique une jeune fille est sauvagement assassinée. Dans la grange jouxtant le centre on retrouve le corps de l’infirmière qui était de garde cette nuit là.
Rapidement la police se rend compte qu’une des pensionnaires manque à l’appel, toutes les preuves matérielles la désignent comme la meurtrière et pourtant son entourage refuse de le croire.

Excellent roman, on plonge dedans dès les premiers chapitres. L’ambiance est prenante, l’intrigue très bien menée, un des meilleurs livres que j’ai lu cette année. En revanche je vous déconseille de le lire pendant une nuit d’insomnie parce qu’il ne va décidément pas vous aider à dormir !
J’ai été un peu perturbé par l’intrigue secondaire des problèmes professionnels de l’inspecteur Joona Lima, j’ai lu le roman précédent il y a un moment déjà et je ne rappelle plus pourquoi il a une enquête interne sur le dos…

PhotoGrid_1419931229379

Love Letters to the Dead ~ Ava Dellaira

Pour démarrer l’année de seconde la professeur d’anglais de Laurel a demandé à ses élèves de rédiger une lettre à une personne disparu. Laurel choisi d’écrire a Kurt Cobain, le chanteur favori de sa sœur décédée. Mais Laurel se prend au jeu, rapidement elle écrit à d’autres, Amy Winehouse, Amelia Earhart etc. Et jamais elle ne rend son devoir.
Au fur et à mesure des lettres, Laurel se dévoile, elle se confie sur sa vie d’adolescente dans un nouveau lycée où elle ne connait personne, ses peines de cœur, sa difficulté à accepter la mort de sa sœur, sa culpabilité.

Un joli roman, très original. Même si je l’ai apprécié, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de longueur.

PhotoGrid_1419931207925

Zéro Déchet ~ Béa Johnson

Béa Johnson nous relate la transition entre son train de vie d’américaine surconsommatrice à un mode de vie « Zéro Déchet ».
Ce livre regorge de bonnes astuces et de conseils très intéressants. Chacune des parties du livre concerne un sujet précis sur lequel on peut s’améliorer.
En revanche je trouve que rechercher le zéro déchet à tout prix est un peu extrême, préférer prendre une brosse à dent non emballée fabriquée en Chine plutôt qu’une locale à cause de l’emballage me semble un peu bête. Mais il y a énormément de bonne choses à prendre dans ce livre.
PhotoGrid_1419931256628

Lectures de Novembre

La faiseuse d’ange~ Camilla Läckberg

PhotoGrid_1417687040677

Enfin depuis le temps que j’attendais de le lire j’ai enfin eu la chance de tomber dessus à la bibliothèque !
Sur l’île de Valö, le jours de Pâques 1975 une famille entière a disparue sans laisser de traces. Seul la petite Ebba âgée alors de an a été retrouvé sur les lieux. Trente ans plus tard Ebba revient vivre sur l’île qui a vu disparaître toute sa famille et elle va sans le vouloir réveiller de vieux secrets endormis.

Encore une fois ce roman était très bon, le suspens bien mené. Si je devais trouver un bémol je dirais que le personnage d’Erika était un peu en retrait, moins intéressant qu’a l’accoutumé.
J’ai lu une critique d’une lectrice qui avait découvert l’univers de Camilla Läckberg avec ce roman, elle disait avoir eu du mal à s’y retrouver parmi les nombreux personnages. Donc si vous n’avez encore jamais lu un de ses romans je vous conseille vivement de les lire dans l’ordre !

Le sang de la trahison ~ Hervé Jourdain

PhotoGrid_1417687065555

Zoé Déchaume est une jeune policière fraîchement intégrée à la brigade criminelle du légendaire 36. Moins de 24h après son arrivé un premier cadavre est découvert au sein même du palais de justice, d’autres suivront laissant planer l’ombre d’un tueur en série.

Le début du roman est bien, très accrocheur. Le personnage de Zoé est très agréable, ça change du vieux flic alcoolo et dépressif. Puis le roman stagne, j’ai beaucoup moins accroché à la seconde partie. Un livre correct mais sans plus !

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea ~ Romain Puértolas

PhotoGrid_1417686946945

Comme le dit si bien le titre c’est l’histoire d’un fakir qui se retrouve coincé dans une armoire Ikea et qui suite à d’énormes quiproquos, coïncidence malheureuses, coïncidences heureuses va découvrir la moitié de l’Europe en 2 jours.
C’est complètement loufoque, le plus souvent très drôle et pourtant au bout d’un moment j’en ai eu marre. Le livre aurait gagné à être plus court.

6 ans déjà ~ Harlan Coben

PhotoGrid_1417686984327

Mon premier test de livre audio. Un peu déroutant au début et puis finalement on s’y fait. Gros plus dans le cas d’une insomnie, je peux « lire » mon bouquin dans le noir sans déranger l’homme.
Il y a 6 ans, Jake a assisté au mariage de Nathalie, l’amour de sa vie, avec un autre homme. Déjà 6 ans qu’il lui a promis de les laisser tranquille. Jusqu’au jour où il tombe sur la nécrologie du mari de Nathalie, il n’a alors plus qu’une seule envie : retrouver Nathalie. Mais à l’enterrement il découvre stupéfait que la veuve n’est pas celle qu’il attendait. Où est Nathalie ?
Excellent roman, beaucoup de rebondissement, à aucun moment on ne s’ennuie.

Cercle Intérieur ~ Mari Jungstedt

PhotoGrid_1417686849429

Sur l’île de Gotland une étudiante en archéologie est retrouvée morte, la mise en scène macabre laisse penser à un meurtre rituel. Un cadavre de cheval sans tête a également été trouvé quelques jours plus tôt. Les deux affaires sont-elles liées ?
A force lire des polars j’ai tendance à développer un radar à coupable. Mais bon le fait d’avoir identifié le tueur rapidement ne m’a pas gâché le plaisir de lire ce roman. Par contre il y a apparemment plusieurs romans dans cette série, j’étais donc un peu à l’ouest concernant la vie des personnages principaux.
Ce roman m’a définitivement fait regretter de ne pas être allé sur l’île de Gotland quand j’en avais l’occasion !

13 à tables ~ écrit par plein de beau monde

wpid-wp-1417039251741.jpeg
Si vous ne deviez en lire qu’un ce serait celui là ! 13 nouvelles = de l’émotion, des anecdotes, du farfelu, des auteurs qu’on connait bien, des auteurs qu’on ne connait pas aussi et beaucoup de rire. Et puis en plus c’est pour la bonne cause alors foncez !

Lectures d’Octobre

Ce mois-ci c’était quasiment un carton plein, j’ai vraiment adoré les 3 livres que je vous présente aujourd’hui et je vous les conseille fortement !
En revanche j’ai abandonné la lecture de « Du sang et du miel » de Graham Hurley, je n’ai pas accroché et pourtant je l’ai même recommencé 2 fois.

Tokyo ~ Mo Hayder

Grey est une jeune fille un peu étrange, à vrai dire elle est même considéré comme folle. Depuis quasiment 10ans elle est obsédée par une chose qu’elle a lu, où qu’elle a cru lire. Le récit d’une torture particulièrement immonde que les soldats japonnais aurait pratiqué sur les civiles chinois en décembre 1937 à  Nankin, une chose tellement horrible que personne ne veut la croire. Grey le sait : il existe un film qui montre cette horreur, un film qui prouverait au monde qu’elle n’est pas folle. Grâce à des années de recherche elle sait maintenant qui détient ce film que personne n’a jamais vu et mieux encore : elle sait où le trouvé.
Grey débarque à Tokyo, sans argent, sans endroit pour dormir. Ce n’est pas dans ces habitudes de prévoir ce genre de chose. Elle réussit à rencontrer l’homme qui a le film, mais celui-ci la repousse. Elle doit rester à Tokyo pour le convaincre, elle passe alors sa première nuit dans un parc où elle fait la rencontre de Jason qui propose de l’aider à se loger et à trouver un job : hôtesse dans un bar. Grey est un peu en marge, elle a des réactions étranges à certaine situation, il y en elle un fort traumatisme.

Dès les premières pages du roman j’ai cherché à me renseigner sur le massacre de Nankin, et j’ai découvert une partie de l’Histoire dont j’ignorais tout. On nous parle beaucoup de la guerre avec les Japonnais pendant la seconde guerre mondiale, mais rarement de ce qui s’est passé avant. Alors bien sûr on ne peut être certain à 100% de ce qui s’est passé là-bas, mais le peu d’élément retrouvés laisse imaginer de véritables horreurs.
Concernant le livre je l’ai vraiment adoré, le récit est fluide, rythmé, on s’attache rapidement à cette héroïne étrange. Un très bon roman que vous conseille vraiment !

unnamed

Sur ma peau ~ Gillian Flynn

Camille, une jeune journaliste, retourne dans la ville de son enfance pour enquêter sur la disparition inquiétante d’une petite fille. C’est la deuxième disparition en moins d’un an.
Le retour à Wind Gap n’enchante pas Camille. Au cours de son adolescence perturbée, elle avait pris l’habitude de graver sa souffrance sur sa peau sous forme de mots. Et ce retour ravive en elle de vieux souvenirs désagréables. En plus de ça elle doit loger chez sa mère avec qui elle entretient depuis toujours une relation étrange, elle fait également la connaissance de sa demi-soeur, une ado pourrie gâtée au comportement débridé.
Encore une fois j’ai adoré ce livre de Gillian Flynn, son héroïne est attachante, ses défauts, sa souffrance la rende vraiment humaine. L’intrigue est bonne, on s’attend un peu à certain rebondissement, mais le final m’a littéralement scotché !

10693359_633529273430116_1590413076_n

Les lieux sombres ~ Gillian Flynn

Le 2 Janvier 1985 la famille Day a été massacrée. Sur fond d’une mise en scène satanique la mère Patty et deux de ses filles Debby et Michelle ont été assassinés ce jour là. Libby, la plus jeune, a réussi par miracle à échapper au tueur et a survécu. C’est elle qui a désigné le meurtrier : son frère Ben âgé de 15ans.
Vingt-cinq ans plus tard Libby fait la connaissance d’une association d’individu un peu étrange qui passent tout leur temps libre à enquêter sur les meurtres. Les membres de l’association remette en question tout ce que Libby tenait pour acquis : est-elle vraiment certaine d’avoir vu son frère dans la maison ce soir là ? Libby replonge alors dans son passé pour tenter de comprendre ce qu’il s’est réellement passé cette nuit là.
Troisième roman du mois avec une héroïne un peu bizarre, certainement la moins attachante des trois mais ça n’enlève rien à la qualité du roman.
J’ai vraiment adoré le parallèle entre Libby aujourd’hui qui fouille dans son passé et les récits de Patty et Ben du jour du drame. Le livre m’a tenu en haleine jusqu’à la dernière ligne !

10727335_764508046954799_1595084365_n

Lectures de mai

L’odyssée de Noël ~ Anne Perry

« Par amitié, Henry Rathbone jure de retrouver le fils Wentworth, Lucien, entraîné dans la débauche et le crime par une mystérieuse prostituée. Squeaky, souteneur reconverti, et Crow, docteur vagabond, guideront le gentleman rédempteur descendu aux enfers. Mais dans les labyrinthes de ce monde nébuleux, le Maître des Ombres guette, dérobant l’aube de Noël dans un rêve d’opium… Une chasse à l’âme vertigineuse dans le ventre de l’Angleterre victorienne, menée tambour battant par Rathbone père – échappé de la série « William Monk » le temps de ce conte noir. »

Pfuuuu, honnêtement j’ai essayé. Je me suis même forcée vu que je n’avais rien d’autre à lire. Mais rien à faire je n’ai pas tenu jusqu’au bout. Le récit est très lent, on nous décrit un monde très perfide sur un ton enfantin qui retire toute crédibilité à l’histoire.
Et puis il n’y a pas de chapitre, c’est un détail mais j’aime bien me dire « Je finis ce chapitre et j’arrête ». Là les situations traînent en longueur pour ensuite s’enchaîner d’un seul coup sans même un saut de ligne.

L'odyssée de Noël

L’odyssée de Noël

Le temple de Jerusalem ~ Steve Berry

La quatrième de couverture était alléchante, on me promettais un Best-seller, un récit qui me tiendrait en haleine jusqu’à la dernière ligne. Mais à part la 4ème de couverture il n’y avait vraiment rien de palpitant dans ce bouquin. Généralement j’aime beaucoup les livres qui mélangent faits historiques et récit fictif. Mais dans ce livre c’était terriblement mal dosé, entre les récits historiques interminables, les nombreuses répétitions la lecture était vraiment très très longue. Et puis j’ai trouvé le livre assez mal structuré, parfois après un simple retour à la ligne l’auteur change de personnage, difficile de suivre.

Le temple de Jérusalem

Le temple de Jérusalem

La femme parfaite est une connasse ~ Anne-Sophie Girard et Marie-Aldine Girard

Dès la couverture ce livre avait un énorme défaut, le prénom d’un des auteures. Explications :

Voilà maintenant vous pouvez être assuré qu’à chaque fois que vous entendrez parler d’une fille qui s’appelle Anne-Sophie vous aurez cette chanson en-tête. C’est un drame que je vis quasi quotidiennement.
Donc vous imaginez le drame à chaque fois que je prenais le bouquin entre les mains, j’ai même pensé à arracher la couverture, mais je n’ai pas pu, ce n’était pas mon livre.

Comme le laissait présager ma première phrase le reste du livre n’étais pas terrible non plus. Humour étrange, blague qui tombe à plat, cliché en tout genre. Un exemple de page particulièrement naze :
Capture

Pourtant l’idée était bonne, un équivalent du Bro code, mais on en est très loin.

71ImWOfAOwL._SL1160_

La ferme du crime ~ Andrea Maria Schenkel

A Tannöd en Bavière, toute une famille est retrouvée assassinée dans une ferme isolée. Le livre présente les témoignages des nombreux riverains, chacun y va de sa petite anecdote. Petit à petit une trame se dessine. On découvre que cette famille cachait des secrets bien sordides, dont tous au village avaient entendu parler.
C’était un roman un peu perturbant, la succession de témoignage le rend très impersonnel mais c’est justement cette particularité qui fait qu’on est incapable d’arrêter sa lecture. Très belle découverte!

37194601