On déménage !

Après 439 jours passés ici.

Après 90 articles publiés ici.

Après  761 commentaires ajoutés ici.

Il est temps d’aller voir ailleurs.

Ça fait un petit moment que ce déménagement est dans les cartons, quasiment 1 an que j’ai téléchargé WordPress sur mon pc pour la première fois, presque 4 mois que j’ai acheté le nom de domaine. Oui mais en attendant je pinaille, je casse tout, je recommence, j’ai des milliers d’idée mais je ne prends pas le temps de les coder.

Et puis pour 2015 je me suis dit qu’il fallait que j’arrête, que je mette en ligne la V1 et pour le reste on verra après !

Alors à partir de maintenant tout se passera ici : http://diarydailyrun.net/

A tout de suite !

 

Régime anti-acné – Bilan

Aujourd’hui je vais aborder un tout nouveau sujet : l’acné.

Ça me gêne de l’admettre mais ce sujet n’est pas vraiment nouveau pour moi, j’ai de l’acné depuis quelques années déjà, plus d’une dizaine d’année même. J’ai donc eu l’occasion de tester pas mal de remèdes miracles et j’ai envie de partager avec vous non pas ces remèdes miracles mais bien l’utilisation de non-remède pour lutter contre l’acné.
Pour vous donner une idée j’ai commencé à lutter contre l’acné à l’adolescence avec le fameux biactol et je suis ensuite passé par toutes les étapes classiques : crèmes, remèdes miracles, antibiotiques, pilules etc… J’avais prévu de vous raconter tous les détails, mais il y avait trop à dire et finalement je préfère vous épargner l’histoire de ma vie !
Bref un jour j’en ai eu marre de tous ces médocs, du coup j’ai dû lutter contre ma dermatologue « Mais vous êtes sûr que vous ne voulez pas un traitement de 3mois au moins ? ». NON. Après un weekend à Amsterdam gâché par une énième migraine j’ai également stoppé la pilule. Cette fois-ci j’ai dû lutter contre mon gynéco « Vous avez déjà eu un kyste, la pilule empêcherai d’en avoir d’autre ». Oui mais quand j’ai eu mon kyste j’étais sous pilule donc j’ai tendance à en déduire que ça ne change rien ! Bref, il m’a prescrit une pilule que je n’ai jamais prise. (En plus une de 3ème génération sans même me demander mes antécédents… bref ceci est un autre débat).
Bien évidemment les boutons sont revenus, j’ai décidé de les tolérés vu qu’il était hors de question que je lutte contre eux. Ne pensez pas que j’étais ravie par l’état de ma peau, mais au moins j’étais à l’aise avec mon choix.

Et puis je me suis pris une cuite, la quantité d’alcool absorbée n’avait rien de mémorable, 4 verres à peine. Au réveil ça allait (presque) bien, léger mal au crâne tout au plus, et puis à 12h j’ai commencé à vomir, je ne pouvais plus rien avaler, j’ai été malade jusqu’à tard dans la nuit et le lendemain je suis retourné au boulot pas très fraiche. Le surlendemain j’explosais mon quota bouton du mois entier.
Ce scénario c’est reproduit plusieurs fois, je ne suis pourtant pas plus une grosse buveuse, mais même avec 3 bières j’étais malade le lendemain. En plus de ça j’avais de plus en plus souvent mal au ventre, en particulier lorsque je courrais.

Et un jour ça a fait tilt, « y’a un truc dans mon bidon qui ne va pas » et mieux encore « c’est à cause de ça que j’ai des boutons ».

Alors voilà tout ce pavé pour vous dire qu’il y a 1 mois j’ai franchi un cap (une péninsule peut-être). J’ai décidé de vaincre mon acné par l’intérieur tout en cajolant ma peau à l’extérieur. Mais surtout pas en prenant des cachets, non plutôt en faisant attention à ce que j’ingurgite. Lire la suite