Comment j’ai pu échapper à ma belle-mère pendant 1h30 – Semaine du 10 au 16 mai

Samedi : Repos.

Dimanche : Quelques jours avant un petit message de Melo me propose de faire le Fit Challenge d’Assu au Parc de la tête d’or le dimanche matin. L’idée me tente bien, mais la belle-mère est en visite sur Lyon pour le weekend et l’homme risque de ne pas apprécier que je les abandonnes. Je le travaille pendant quelques jours et finalement on m’accorde le Saint Graal, pendant qu’ils visiterons le parc je ferais le Fit Challenge !
Rendez-vous à 11h au parc de la tête d’or. J’arrive tout juste, 2 minutes avant 11H et les coachs nous font partir directement sur une petite course d’échauffement, Melo n’est pas là, elle m’a posé un lapin ???
Pendant l’échauffement Mélo nous rejoins, ouf^^. On enchaine ensuite sur des montés de genoux, sauts de gazelle, et talons-fesses. Après ça les « accélérations ». D’après les coachs on part doucement (70%) et on accélère graduellement jusqu’à 100%. Rien de compliqué, je me met sur la ligne de départ et feu. 2 secondes après le départ je suis déjà bonne dernière, pour moi 70% = 100%. J’atteins la ligne d’arrivé bien après tout le monde, mais je suis décidée à ne pas me faire avoir 2 fois ! Pour la deuxième tentative  je pars vite, j’arrive à me tenir à peu près au niveau des autres jusqu’au bout mais bon il faut être honnête : aucune accélération !
On continue la séance par des étirements puis les coachs nous groupent par niveau dans le but de faire un tour de parc. Avec Melo on se retrouve dans le groupe des « bons », j’ai quelques doute sur la qualité du classement mais bon!
On fini le tour du parc en 22min et des poussières, pas trop loin de mon record, ça boost de courir en groupe!
Cette petite heure et demi d’activité était plutôt sympa, ça m’a permis de me rendre compte que quand je fais des fractionnés je les fais en mode pépère (enfin mémère en l’occurrence). Bref à refaire!

fit-challenge-assu-2000

Lundi : Repos. Plus la journée avance, plus mes courbatures s’intensifies. J’ai l’impression que mes muscles rétrécissent, je me recroqueville sur moi même comme une petite vieille.

Mardi : Repos. Les courbatures sont toujours là.

Mercredi : Les courbatures se font encore sentir, je commence à trouver ça bizarre. Je fais quand même un peu de renforcement musculaire.

Jeudi : Je ne sais plus si c’est à cause de la course de dimanche ou du renforcement musculaire de mercredi mais j’ai encore et toujours des courbatures. Monter les escaliers est une torture.

Vendredi: Bon, elles sont encore là… J’ai quand même fait du renforcement musculaire mais j’ai du serrer les dents !

Bon le mot de la fin sera également le mot de la semaine : courbatures.

Publicités

6 réflexions sur “Comment j’ai pu échapper à ma belle-mère pendant 1h30 – Semaine du 10 au 16 mai

  1. pour liquider les courbatures rapidement, un petit à run à allure lente le jour de l’effort intense ou au pire le lendemain et ça roule… ça chasse l’acide lactique si j’ai bien tout compris et c’est efficace, testé et approuvé en ce qui me concerne ;o))

  2. J’étais inscrite au fit challenge mais j’ai pas pu y aller, ton compte rendu me donne envie, je vais le tenter le mois prochain 🙂 bon en tout cas le mot est souffrance courbature lol je sais a quoi m’attendre ^^ bonne fin de week end!

  3. Ah oui ça devait être intensif pour que tu aies des courbatures à ce point ! C’est cool ces « challenge », ça doit bien motiver !
    Dommage que je n’étais pas au parc ce jour là, j’aurais pu vous voir passer (bon sans vous reconnaître, mais tout de même…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s